Backacia, la marketplace qui donne une seconde vie aux déchets du BTP

C’est en partant d’un constat simple qu’est venue l’idée de cette start-up créée en 2017 : le secteur du BTP est le plus gros producteur de déchets en France, avec plus de  240 millions de tonnes de déchets de chantiers qui chaque année partent à la benne.

Qu’est-ce que Backacia?

La proposition de valeur de Backacia est d’allier bénéfices économiques et environnementaux. L’équipe cartographie et met à disposition de nouvelles ressources – les matériaux d’occasion – qui étaient auparavant considérés comme des déchets de chantiers. Il s’agit de réduire les déchets du bâtiment tout en créant de la valeur économique et environnementale. Backacia travaille avec de grands groupes dans le secteur du BTP et vend ses matériaux sur sa plateforme BtoB destinée aux professionnels du bâtiment.

L’idée est de passer de la démolition à la déconstruction, pour pouvoir réemployer ces matériaux et les proposer aux professionnels, qui n’auraient pas forcément les moyens de passer une commande auprès d’un important fournisseur, comme les artisans par exemple. Ce système repose sur l’économie circulaire qui permet de diminuer l’impact environnemental des déchets de chantiers.

Le vendeur est lui aussi gagnant : en intégrant le réemploi des matériaux, il économise les frais de benne et génère un gain financier. Au vu de la quantité considérable de déchets produits par ce secteur, l’empreinte écologique et environnementale pourra à terme être réduit.

Comment ça fonctionne ?

Le fonctionnement est simple. Comme expliqué précédemment, Backacia identifie les nouvelles ressources à réemployer auprès des entreprises de BTP et les met à disposition des professionnels sur sa plateforme. Cependant, un vendeur peut très bien se rendre sur le site et remplir un formulaire pour proposer son ou ses produits directement. Dans une démarche éco-responsable, Backacia privilégie les filières locales et les circuits courts en cartographiant ses matériaux.Les repreneurs peuvent ainsi choisir les chantiers situés à proximité pour récupérer leurs matériaux sans difficulté.  Comment procéder ? Le vendeur qui souhaite vendre un matériau se rend sur la plateforme, ajoute des photos, une description du produit, la quantité disponible, le prix de vente (en général entre -50% et -90% moins cher que du neuf) et également la date d’enlèvement. Cette date d’enlèvement est importante, puisqu’elle correspond à la date limite à laquelle l’élément devrait être mis à la benne. Il s’agit donc de sa durée de vie.

Backacia conseille les entreprises du BTP

En complément de sa place de marché, la startup propose un accompagnement en réemploi pour ces clients. Cette activité de conseil s’inscrit de la phase conception à la phase chantier (EXE) : il n’est jamais trop tard pour donner une seconde vie à nos ressources. Les clients faisant appel à cette expertise, couvrent toute la chaîne de valeur du secteur du bâtiment :

  • Les maîtrise d’ouvrage,
  • Les collectivités,
  • Les entreprises générales,
  • L’Assistance à la Maîtrise d’ouvrage,
  • Les Bureaux d’études
  • Les Bureaux techniques

Plus généralement, les clients peuvent être acteurs du changement en intégrant le principe d’économie circulaire dans leurs projets. La start-up propose ce service de conseil pour différents types de projet : en construction, en déconstruction, en exploitation.

Backacia a dernièrement remporté l’appel d’offre Hall Pleyel, au sein d’un groupement mené par EDF pour les Jeux Olympiques de 2024.

Ce projet de transformation de l’ancienne halle de décuvage de Pleyel répond aux nouveaux enjeux de la ville européenne de 2030, modèle de la transition énergétique.  La société Backacia dispose d’un savoir-faire en matière d’économie circulaire des matériaux et équipements de construction de réemploi. Elle interviendra à la fois à l’assistance à la MOA de la phase APS à la phase EXE mais aussi en préfiguration de chantier à travers des ateliers d’animation, de tables-rondes et de hackathons. transformant de manière significative le paysage urbain de Saint-Denis. L’entreprise interviendra dans le cadre de son expertise en réemploi et en économie circulaire sur chantier.